Aujourd’hui ouverture des Journées Mondiales de la Jeunesse à Cracovie.

Notre matinée a été fortement marquée par la découverte du camp d’Auschwitz et de Birkenau. Beaucoup d’émotion a traversé notre groupe. Comme l’a dit très justement le Père Christophe Peschet : nous sommes passés d’une connaissance intellectuelle de la Shoah à une connaissance émotionnelle face à la réalité des lieux traversés.

Beaucoup de silence au cours de cette découverte. Il y a des situations pour lesquelles il n’y a pas de mots adapté. Mais l’intervention de notre évêque nous a aidé à porter un regard d’espérance sur ce type de situation.

Arrivés assez tard à Cracovie, nous avons eu le temps de traverser la ville pour nous rendre à la messe d’ouverture des JMJ.

Belle célébration avec près de 500 000 participants.

Départ rapide vers la gare pour rentrer dans nos familles à 20 km… Forte expérience d’approximation et de proximité dans des wagons surchargés !

Demain matin, on reste dans notre commune d’hébergement et Mgr Habert prolonge sa présence avec nous alors qu’il devait partir en fin de matinée. Il semble que le meurtre dramatique du prêtre du diocèse de Rouen l’a poussé à rester avec nous pour nous accompagner davantage.

A demain

Don René-François