Informations paroissiales Du 24 avril au 01 mai 2022

Quasimodo
 
Comme des enfants nouveau-nés, alléluia, en vrai spirituels, soyez avides de lait pur, alléluia, alléluia, alléluia. C’est le chant d’entrée de ce deuxième dimanche de Pâques. le dimanche des nouveaux baptisés de Pâques. Ils sont « comme des enfants nouveau-nés ». Ils nous stimulent, ils nous réveillent dans notre torpeur et notre habitude spirituelle. Chaque année, nous sommes ainsi bousculés par la ferveur et le zèle des nouveau-nés, les nouveau-baptisés. Même s’ils sont adultes, et parfois âgés, ils nous rappellent la fougue de la jeunesse. Le radicalisme des jeunes et des adolescents. Leur idéalisme. La politique en est un paradigme. Ne pas s’endormir, ne pas s’habituer à la grâce. Dieu habite en nos cœurs. Il est venu faire en nous sa demeure. Nos vies en sont transformées. Je vieillis, donc je résonne comme un sage, aux cheveux blancs (je suis encore relativement préservé), et je m’émerveille des personnes agées qui gardent la fraicheur des nouveau-nés. Ceux qui sont espiègles, joueurs, insouciants, confiants, enthousiastes, pleins d’espérance. Je me souviens avec émotion par exemple d’un vieux frère de Saint Vincent de Paul, directeur de patronage, qui jouait au foot avec les enfants et qui les éduquait avec autant de ferveur, d’espérance et de jeunesse que n’importe quel aumônier fraichement ordonné ou sorti du noviciat.Quelle leçon en cette période d’élection présidentielle! La liturgie nous rappelle le lait pur qui doit nourrir notre désir de perfection: le lait pur de la Parole de Dieu. Alors soyons avides du lait pur de la Parole de Dieu, comme des nouveau-nés! Et merci à nos néophytes et à tous nos recommençant un peu exaltés. Vous êtes précieux pour notre communauté paroissiale; nous prions bien pour vous.
 
Don  Jean-Baptiste

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.