Informations paroissiales du 19 juin au 26 juin 2022

Bonne fête papa !
 
J’oublierai certainement demain de t’appeler, comme d’habitude depuis 41 ans … alors je profite de cet édito pour te souhaiter une bonne fête. Tu es un père extraordinaire, je remercie le Seigneur pour tout ce que tu m’as donné, et je prie pour toi, naturellement. Tous les jours depuis que je prie, c’est-à-dire depuis que j’ai 17 ans environ. Pour toi et maman. En pensant à ta paternité qui m’a forgé et m’a appris à être père, je pense à don Bosco. Il invite ses éducateurs de l’oratoire ou de ses patronages à vivre deux vertus essentielles: la fermeté et la douceur. Firmiter et suaviter. L’une ne peut pas aller sans l’autre. Fermeté sur les principes, solidité, force intérieure, puissance intellectuelle et humaine, audace, esprit d’entreprise et sens du travail. Et la douceur … Évidemment. Elle est essentielle. La miséricorde, l’amour qui prend patience, la délicatesse, l’indulgence, l’adaptation, le sens des situations et des personnes.
Merci papa. Merci à tous les pères, ceux qui accueillent généreusement la vie. Soit béni Seigneur, toi qui est la source de toute paternité. Viens remplir de ton amour tous les pères, en particulier ceux qui sont blessés dans leur paternité. Aide tous les pères à puiser en Toi la Vie divine qu’ils sont appelés à transmettre.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.