Dimanche, avec les familles d’accueil

Journée vécue avec les familles d’accueil.

Messe dans l’une des 2 paroisses desservies par les salésiens qui nous accueillent.

Rien que dans notre église, il y a eu aujourd’hui … 6 messes remplies !

Comme certains m’ont demandé si on pouvait penser à plusieurs messes dominicales sur Mortagne, j’ai répondu ne pas y être opposé dès que la messe de 10h30 sera remplie tous les dimanches …

A l’issue de la cérémonie, Mgr Habert a offert des reliques de Louis et Zélie Martin au Père Marius, le curé, qui en était très ému car il s’implique également fortement dans la pastorale des familles.

Un attachement certain s’est crée et on peut prévoir d’accueillir prochainement une visite de polonais dans le diocèse… Déjà, à l’issue du petit-déjeuner le directeur (salésien) de l’école demandait si un accueil sur Mortagne était envisageable au printemps prochain… Sur la photo, il en parlait avec Soeur Monica (notre polonaise) et Stève Lepleux, mortagnais de l’équipe diocésaine des JMJ.

Après la messe de 10h30, petite ballade dans l’extraordinaire cimetière de la ville avec l’équipe d’organisation : ce cimetière est un parc énorme, à la fois lieu de promenade et jardin botanique, des animaux en liberté viennent aussi marquer ce lieu de mémoire étonnant. Des monuments rappellent des grands évènements de l’histoire locale et polonaise, et au détour des chemins ombragés on longe comme des hameaux de tombes parsemés de bancs qui prêtent au recueillement à côté de ses défunts. C’est très beau, il y un climat de paix particulier dans ce grand cimetière (peut-être le plus grand d’Europe).

Ensuite, un repas copieux (on n’a pas pu goûter à tout), marqué également par des spécialités françaises : petit percheron et tome du Pin la Garenne, camembert et Rasteau (côtes du Rhône conseillé par Christian).

Départ sur les chapeaux de roue pour une promenade en bateau dans la rade… On pressent qu’ils sont fiers de ce lieu qui a fait travailler plus de 40 000 personnes à la grande époque des chantiers navals.

Petite consommation au sommet d’une tour panoramique avant de rentrer en faisant un dernier adieu à la cathédrale.

Chaque famille aura eu son programme particulier et les jeunes raconteront eux-mêmes ce qu’ils ont vécu et découvert de leur côté.

Demain, RV à 7h pour la longue traversée en bus de la Pologne.., jusqu’à… Cracovie (Krakow).

Entre 100 000 ou 2 millions de jeunes s’y retrouveront (selon la Police ou les organisateurs si c’est comme en France).

Prochaines nouvelles depuis Cracovie !

Don René-François 

2016-11-04T14:58:01+00:00JMJ|